Panier plus
vide
Compte
Mon compte
Voir panier
Commander
Nouveautés plus
Jersey oko tex Hilco rayé rose - reste 55 cm
Jersey oko tex Hilco rayé rose - reste 55 cm
7.50EUR

**********

Jersey oko tex pois blanc fond orange toucher soyeux - reste 50 cm
Jersey oko tex pois blanc fond orange toucher soyeux - reste 50 cm
8.00EUR

**********

Sweat molleton HILCO Street "skate étoile" - coupon de 50 cm
Sweat molleton HILCO Street "skate étoile" - coupon de 50 cm
8.50EUR

**********

Jersey farbenmix hiboux - reste 1 m
Jersey farbenmix hiboux - reste 1 m
19.00EUR

**********

Jersey speader Net B - reste 30 cm
Jersey speader Net B - reste 30 cm
5.00EUR

**********

Jersey bio Lillestoff igloo - 100*50 cm
Jersey bio Lillestoff igloo - 100*50 cm
4.00EUR

**********

Jersey bio Lillestoff timantti - reste 48 cm
Jersey bio Lillestoff timantti - reste 48 cm
8.80EUR

**********

Jersey digital Janeas world fish - 50 cm
Jersey digital Janeas world fish - 50 cm
9.00EUR

**********

Jersey plumes fond vert - coupon 50 cm
Jersey plumes fond vert - coupon 50 cm
8.60EUR

**********

Jersey oko tex Hamburger Liebe Hilco chevalier et chateau  - reste 40 cm
Jersey oko tex Hamburger Liebe Hilco chevalier et chateau - reste 40 cm
7.90EUR

**********

Contact
Pour toute demande d'information, d'assortiment de tissus,
de partenariat, n'hésitez pas à nous envoyez un mail, nous y répondrons avec laisir sous 48h max

Recherche rapide
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée
Double gaze coton taupe - par 20 cm 2.00EUR
Double gaze coton taupe - par 20 cm
Cliquer pour agrandir

Double gaze 100% coton
tissu léger et fin, tissage large
appelé double car le tissu est constitué de 2 épaisseurs de gaze reliées par des fils invisibles
pour des jolies tenues habillées, robe, tunique, lange de bébé
Vendu par tranche de 20 cm , correspondant à quantité 1
Si achat de 2 morceaux, le coupon vous sera livré en 1 seul morceau
Largeur 130 cm
120g/m2



Ce produit a été ajouté à notre catalogue le dimanche 29 octobre 2017.
Critiques